La Petite Rapporteuse

Laurie, Blogueuse à Amiens

Comment prendre un rond-point ?

D'habitude je parle très peu prévention routière sur mon blog et la seule fois où j'ai pu parler voiture il s'agissait de mon article sur l'amaxophobie. Mais là, un article sur le placement dans un rond-point s'impose. Surtout pour les amiénois. Je n'ai jamais eu aussi peur de prendre un rond-point (même en temps que piéton) que depuis que je suis à Amiens !

rond_point

La règle numéro 1 déjà, il faut penser à freiner. C'est quand même mieux. Avant de s'engager, on vérifie qu'il n'y a personne, même les cyclistes et les motards ça comptent. On pense au fait qu'il faut céder le passage aux usagers déjà engagés dans le rond-point et surtout à ceux arrivant de la gauche. Je sais que ce point là, ce n'est pas évident (private joke). Surtout pour les amiénois (oui j'insiste lourdement).

Bon, après, il existe des options auxquelles il serait bon de penser : mettre le clignotant, chaque manoeuvre de changement de voie à l'intérieur du rond-point est soumise aux règles de priorité, il faut effectuer des contrôles visuels... Ce n'est pas facile, mais vous pouvez y arriver.

Sachez que chaque semaine, sur Amiens, on se retrouve à piler au moins une fois dans un rond-point parce qu'une autre voiture nous coupe la priorité. C'est un peu trop régulier pour être ignoré. Surtout quand ces conducteurs ne comprennent pas leur(s) erreur(s) !

Et si vous voulez un vrai cours sur comment prendre un rond-point, n'hésitez pas à aller sur permisecole.com, ça pourrait en aider plus d'un. Bisous.

Commentaires

  • Mobyo
    Sympa comme rappel mais, malheureusement, je crois que c'est peine perdue. Les gens s'en foutent royalement des autres, surtout ceux qui ont le permis depuis de nombreuses années et qui se considèrent comme des conducteurs hors-pairs alors même que ce sont eux qui font le plus d'erreurs graves de conduite (si seulement les ronds-points étaient les seuls éléments dangereux ça irait mais je ne parle même pas des voies d'accélération/d'insertion sur les voies rapides où les gens pensent qu'ils sont prioritaires parce qu'il est normalement de bon ton de faciliter leur insertion si cela est possible (ce qui n'est pas souvent le cas, étant donné qu'il y a toujours un voire plusieurs gugusses ne respectant pas les limitations de vitesse et squattant en permanence les voies les plus à gauche), ce qui est une double faute en soi étant donné qu'il y a un "cédez le passage" et les voies rapides sont de plus des voies de circulation prioritaires). Pour m'amuser, j'ai fait passer une épreuve de code à des amis qui avaient le permis depuis plus de 10 ans et tous, sans exception, avait une moyenne supérieure à 15 fautes. Il semblerait donc qu'une fois qu'on a le permis, ce dernier ne serve plus à grand chose, chacun réinventant au jour le jour ses propres règles de conduite... Bref...
  • Maître Roger
    Il y a un tabou sur les ronds-points dans ce pays, pour des raisons politiques largement exposées depuis plusieurs années dans mon web-journal. Encore au mois de mars, la trop faible couverture médiatique de la question des ronds-points était dénoncée par le Conseil national de désinformation statistique, à lire ici de toute urgence :)
  • KaspOu
    • 3. KaspOu Le 28/05/2016
    Il y'a encore plus dangereux que ceux qui ne laissent pas la priorité, ce sont ceux qui se mettent sur la voie de gauche et te coupent la route à l'entrée du rond point pour aller tout droit ou à droite.