La Petite Rapporteuse

Laurie, Blogueuse à Amiens

J'ai décidé de devenir égoïste. (ou presque)

J'ai réagi il y a peu que, finalement, plus le temps passe, plus je deviens égoïste... Moi qui aime tant les autres et qui aime donner, je me suis sérieusement demandé pourquoi. Déjà, mettons les choses au point sur le terme. Voici ce qu'en dit notre ami Wikipédia : L'égoïsme est un trait de caractère, l'attitude d'une personne dont les actions ou les idées sont uniquement orientées par ses propres intérêts, sans prendre en compte les nécessités d'autrui.

Du coup, en voyant cette définition, je me dis que je ne suis pas devenu complètement égoïste, je pense à mon bonheur avant celui des autres mais jamais au détriment des autres. Je n'ai que 21 ans, et pourtant il ne m'aura pas fallu plus de temps pour comprendre que l'on donne beaucoup mais que l'on reçoit peu. On s'inquiète de savoir comment vont les autres, alors qu'eux ne s'inquiètent pas. De même que vous vous inquiétez de savoir quelle image vous pouvez renvoyer de vous aux autres, alors qu'eux se fichent de savoir si ce qu'ils disent de vous vous plait ou non. Vous voyez le principe ?

Sauf que voilà, j'en ai marre de me faire avoir. Avec mon air de gamine mineure, on me prend souvent de haut (c'est sûr que mes 1m63 ne m'aide pas). Sauf que mon caractère veut que je n'aime pas cela du tout. J'ai commencé par prendre des décisions en fonction de mes envies. Fini le temps où je m'inquiétais de savoir ce que les autres voulaient avant de dire ce que j'aimerai, je m'impose. Je veux bien aider les associations, à condition qu'elles y mettent également de la bonne volonté : hors de question que je paye pour que l'on vienne chercher un meuble que je donne à l'association pour qu'elle le revende ensuite. On se plains que les gens ne donnent pas, mais il faut voir également comment les choses sont faites. En partant de là, je suis devenue une jeune femme célibataire pas forcément heureuse, mais qui a l'impression d'être un peu moins prise pour une c*nne (c'est qui le sexe fort?). Cet article sert un peu à rien, je vous l'accorde. Mais parfois on a aussi besoin de parler de certaines choses sur la toile, quitte à passer pour une méchante (bouh!!), mais il faut bien comprendre que maintenant le chacun pour soi fonctionne mieux que le partage.

Après, il faut savoir faire la part des choses. Je donne toujours à des associations, j'aide mes proches dans le besoin, je prends des nouvelles des personnes que j'aime et je mets un point d'honneur à être la plus sincère possible. J'ai appris à penser à moi, à mon bonheur, mais ce n'est pas pour autant que j'en ai oublié les autres. Je suis quand même plus heureuse en vivant pour moi, qu'en vivant pour les autres.

Aujourd'hui, c'est moi qui mange le dernier biscuit apéritif.

P.S. : Je me venge aussi à ma manière sur Facebook en ne souhaitant pas l'anniversaire de mes "amis" qui ne me l'ont pas souhaité (d'autant qu'avant je mettais un point d'honneur à le faire, avec une petite touche personnelle). Je suis machiavélique (Ahahah!). 

Humeur