La Petite Rapporteuse

Laurie Dupuis, Blogueuse

Etre visible sur les réseaux sociaux, et les effets de bord

Cet article aurait presque pu être un "J'ai testé pour vous", mais l'ironie de la situation me fait prendre la plume le clavier pour vous raconter les anecdotes que personne ne soupçonne ou n'imagine lorsque l'on commence à être visible sur les réseaux sociaux. Malgré ma petite communauté, j'ai connu quelques effets de bord bien désagréables et j'ai très envie de vous en parler.

Outre les dickpic et autres photos non souhaitées, il existe des phénomènes bien plus étranges lorsque la visibilité sur les réseaux sociaux et sur Internet en général est grandissante.

Mettons-nous bien d'accord malgré tout : ma "visibilité" ne vous donne pas le droit de m'envoyer des photos de votre sexe si je ne suis pas consentante. C'est une règle de base. Et je mets des guillemets sur le terme visibilité, car ma communauté n'est que minime par rapport à d'autres comptes, mais je crois que c'est suffisant pour avoir un aperçu de ce que les gens sont capables de faire.

Piratage, le début de la gloire ?

Le tout premier, celui qui m'a fait changer de couleur et me sentir tomber de 6 étages. Le piratage de mon blog alors que j'avais un petit WordPress (non sécurisé évidemment) sur mon hébergement OVH. Une solution facile pour moi afin de rédiger mes quelques articles sur le net. Cette solution simpliste me semblait être la bonne, je ne voyais pas bien qui pouvait s'attaquer à moi.

Le petit malin qui avait fait ça à malgré tout eu la gentillesse de m'envoyer un mail, pour m'indiquer certaines failles, mais il n'était pas agréable d'avoir ce type d'échanges. Si tu me lis encore, saches que je n'ai pas apprécié, mais que tu m'as fait prendre conscience qu'il fallait toujours avoir une ceinture de sécurité, même sur le web !

Effets de bord reseaux sociaux

Menace de mort, la plus originale

Ce n'est arrivé que peu de fois, mais je m'en souviens assez bien. L'histoire de début étant plutôt mignonne, elle a viré au drame en très peu de temps. De façon très innoncente, à ma grande époque sur Twitter, j'ai demandé le magnifique Emmanuel Moire en mariage, proposant même de changer de sexe pour maximiser mes chances... A priori, il avait aimé ma petite boutade puisque j'ai eu le droit à un retweet de sa part. Malheureusement, les fans n'ont pas apprécié ma blague et j'ai eu le droit à un flot d'insultes, allant jusqu'à la menace de mort. C'est arrivé de nouveau lorsqu'en août 2014 je me suis permise de critiquer une émission de TF1 sur Gregory Lemarchal qui se voulait être un hommage mais qui était purement commerciale. Suite à cette publication, j'ai reçu des mails et messages privés, dont certains me souhaitant de tomber gravement malade pour connaitre une souffrance similaire à la mucoviscidose... Rien que ça.

La violence verbale, même par écrit

Bien que je sois peu active depuis plusieurs mois sur les réseaux sociaux et sur le blog, je continue par moment de recevoir des écrits assez "violents". Derrière leur ordinateur, les gens ne se rendent pas compte de la violence des mots pouvant être utilisés et de la façon dont les choses peuvent être perçues. 

Je me retrouve régulièrement prise dans des débats que je n'ai pas demandé. Jouons cartes sur table : je ne suis pas non plus tendre par moment. Mais malgré tout, je tente de ne pas attaquer les gens personnellement ou de les mettre dans une position de culpabilité pouvant être extrême. 

Ci-contre, un exemple de message que j'ai reçu. Me parlant de victimes que je pourrais faire... Alors que la personne cite des messages postés sur certaines de mes photos Instagram, messages dont je ne suis pas l'auteure, et donc en aucun cas responsable. 

Je trouve les mots lourds de sens, et il faut vraiment être prêt à se faire critiquer sans raison pour accepter ce type de message sans y répondre.

Agressivite reseaux sociaux

Paranoïa ou harcèlement

Non pas que je sois devenue paranoïaque (quoi que), mais j'ai découvert la paranoïa de certaines personnes. Toutes mes histoires autour de ça ne sont sans doute pas liées à ma visibilité sur les réseaux sociaux, mais leur redondance me fait penser que le hasard ne doit pas en être la seule cause.

De plus, ma forte présence un peu partout donne l'occasion à n'importe qui de pouvoir me contacter. C'est une chose que je n'ai pas voulu brider, car j'ai rencontré beaucoup de monde grâce à ma présence sur les réseaux. Mais la déviance de certain.e.s est inquiétante. Il m'est déjà arrivé d'avoir peur de sortir en ville car je me rendais compte que certaines personnes étaient vraiment à l'affût de mes faits et gestes... Heureusement, à ce jour, aucun problème à signaler dans la vraie vie !

Les réseaux sociaux sont aussi inquiétants que fascinants.

Je vous passe l'histoire de la grande production de comédie musicale qui a menacé de me trainer devant un tribunal (alors que c'est cette même production qui avait volé mon contenu mais qui a profité de sa notoriété pour faire taire une petite blogueuse), et autres messages sans importance... Mais voyez l'ampleur de notre présence sur les réseaux sociaux. Et finalement, tout ça en étant que très peu visible. Imaginez toutes ces personnes populaires qui sont sur les réseaux sociaux, les influenceurs et célébrités... Soigner leur image au quotidien et devoir subir 100 fois plus que ce que j'ai déjà pu subir... Très peu pour moi.

Mais il y a aussi du positif, j'ai rencontré de nombreuses personnes me suivant sur les réseaux sociaux, et j'ai vécu de jolis moments d'amitiés grâce à eux. 

Humeur

Commentaires

  • LeSavoyard
    • 1. LeSavoyard Le 30/10/2019
    Bonjour, suivant ton blogue depuis peu, sans y être abonnée, ton article ma interpeller, simplement du faite, ce que tu décrits es des choses que j'ai du supporter en radio amateur/bénévole en tant que animateur et administrateur de tchat, entre les photos obscène, les hackers, menace de mort, violence verbale, le constat es simple, je me rend compte de plus en plus que les gens derrière un pc se croient tout permit et ce crois dispenser de savoir vivre et de correction, étant dèjas peux présent sur les réseaux sociaux du faite sa na jamais été mon truc, après on s’étonne que les gens ne souhaitent plus partager leurs passion, dans mon cas la musique en radio ensuite les blogueuses et blogueurs, ils ce rende même pas compte de l'impacte. C'est pour sa personnellement je me suis éloigné des reseaux sociaux et je préfère nettement lire un articles sur un blogue intéressant comme le tient au lieu de lire des niaiseries sur les réseaux sociaux, en tout cas c'est mon avis, après je comprendrait que pas tout le monde soit d'accord et je respect le faite des différence d'avis. En tout cas super blogue (la petite rapporteuse) ! continue ainsi .

Ajouter un commentaire